Livres numériques Beaux-Arts – La collection VisiLife

Tous les détails de chaque livre et les liens pour les acheter en cliquant sur les icônes.

  • Couverture Voltaire 150
  • Couverture Marquet 150
  • Corot
  • Ingres
  • Pieter Bruegel l'Ancien
  • Couverture Botticelli 150
  • Couverture Courbet
  • Rubens
  • Gustav Klimt
  • La peinture au musée d'Orsay
  • Anders Zorn (1860-1920) et le nu en plein air
  • Paul Guigou (1834-1871) et la lumière provençale
  • Galerie des Offices - guide numérique beaux-arts
  • François Blondel – Modigliani tome 2
  • Modigliani tome 1 - biographie enrichie - livre numérique Beaux-Arts
  • monet2_couverture01_150
  • monet1-final-150
  • François Blondel, Et… les peintres ont croisé douze dieux
  • Bernard Berenson, Les peintres de l'Italie du Nord
  • Bernard Berenson, Les peintres de l'Italie du Centre
  • Bernard Berenson - Les peintres florentins de la Renaissance
  • Bernard Berenson, Les peintres vénitiens de la Renaissance
  • Paul Bourget, Outre-mer I
  • Guy de Maupassant, La vie errante
  • Maupassant_surl'eau_150
  • Raphaël - biographie enrichie - livre numérique Beaux-Arts
  • Toulouse-Lautrec - biographie enrichie - livre numérique Beaux-Arts
  • Sisley
  • Cézanne
  • Vallotton - biographie enrichie – livre d'art numérique
  • Mary Cassatt – biographie enrichie – livre d'art numérique
  • morisot-150
  • degas-300
  • gauguin-150
  • renoir-150
  • vangogh-final-blanc-150
  • manet-final-150
  • velazquez-150

La Neige, Boulevard de Clichy, Paul Signac

La Neige, boulevard de Clichy, Paul Signac

La Neige, boulevard de Clichy, 1886, hst, 46 x 65 cm , Paul Signac, Institute of Art, Minneapolis

En 1886, Paris a déjà été profondément transformée. Le percement des avenues, le gaz, l’électricité sont apparus (mais l’éclairage électrique n’arrivera boulevard de Clichy qu’en 1889). Encore 15 ans et ce seront les premières voitures automobiles. Paul Signac (1863-1935) est en encore tout jeune, il n’a que 23 ans. Il travaille avec Seurat et Pissarro depuis 2 ans environ et ils mettent au point le divisionnisme (ou pointillisme). Ce n’est que le 19 septembre de cette année 1886 que le terme « néo-impressionnisme » apparaîtra (sous la plume de Félix Fénéon). En 1886, Van Gogh arrive aussi à Paris et il va y découvrir la couleur. Il deviendra l’ami de Signac en janvier 1887.

Notre tableau réalisé en janvier 1886 et repris avec une touche plus pointilliste en avril-mai est exposé en mai. Dans la Revue Moderne du 20 juin, Jean Ajalbert écrit : « Au boulevard de Clichy, la bourrasque tourbillonnante accroche de la neige aux arbres, aux maisons, aux tramways. Le paysage lilas-mauve, violet, s’opalit au loin ; autour du poste de secours, dont le réverbère de verre rouge apparaît sur la façade rayée d’alternatives bandes de briques blafardes ou sanguinolentes ».

Signac peindra peu de paysages de neige, il préférait la mer. Mais dans cet hiver 85-86, il réalisa sur ce thème quelques chefs-d’œuvre. Charles Angrand en 1901 lui reprochera de ne pas avoir plus poursuivi dans cette voie : « Vous avez trop peu d’effets de neige dans votre vie ». Mais les quelques tableaux qu’il nous a laissés sont assez remarquables.

18/01/2016

Photo wikimedia commons Paul_Signac_-_Snow,_Boulevard_de_Clichy,_Paris_-_Google_Art_Project Usr Dcoetzee